Menu
Bill part à l'aventure

LE NEZ DANS LES PAPIERS

Ça y est : j’ai commencé à me renseigner sur la création de mon agence. Force est de constater que c’est assez simple si l’on est bien aiguillé et que l’on remplit tous les critères.

Comme je vous l’ai expliqué précédemment, j’ai une formation dans le commerce. J’ai fait des études supérieures à l’Université de Toulon et ai validé un niveau Bac +3. Bingo ! C’est une des cinq conditions suffisantes pour pouvoir prétendre à la fameuse carte T, celle qui vous autorise à devenir Agent Immobilier. (Il existe aussi la G pour la Gestion locative et la S pour le Syndic, mais allons-y doucement pour le moment.)

N’allez quand même pas croire : tout le monde ne peut pas accéder à cette haute distinction. En dehors de mon cas – Bac +3 en études commerciales, économiques ou juridiques – il vous faudra un diplôme avec spécialisation immobilière ou un BTS Immobilier. N’ayant pas vraiment envie de reprendre les études à mon âge, ça m’arrange de remplir ce critère. J’aurais aussi pu obtenir une équivalence après avoir travaillé plus de quatre ans à temps complet dans un métier de cadre dans l’immobilier ou 10 ans en tant que salarié ou agent commercial classique.

Le reste, c’est le parcours du combattant classique de ceux qui veulent créer une SAS ou une SARL. Avoir un casier judiciaire vierge, très important ! Remplir un formulaire Cerfa standard. Il y a quelques pièces justificatives à fournir et une cotisation à payer pour frais de dossier. Bon, ce n’est pas complètement exorbitant. Attention néanmoins, il faudra quand même avoir à la banque une petite somme de départ pour la création de l’entreprise.

Ça, ce n’est que le début de tout ce que ça va me coûter. Mais, la liberté n’a pas de prix.

Partagez cet article :

No Comments

    Leave a Reply