Menu
Bill part à l'aventure

QUI SUIS-JE ?

17 mai 2018, 15h37, C’est le moment exact où ma décision fut prise. C’est le moment exact où j’ai décidé d’apporter des réponses à toutes ces questions que je me pose.

J’ai décidé de prendre un stylo, des feuilles blanches et de poser sur le papier les caractéristiques de ce mal être professionnel et de comprendre les influences néfastes qu’il peut avoir sur ma vie privée.

Mais tout d’abord, je vais me présenter un peu et vous expliquer pourquoi j’ai eu ce besoin de retranscrire tout ce processus sur ce blog.

Je me prénomme Bill, j’ai fêté mes 38 ans et je me lance dans une double expérience palpitante et excitante : celle de remettre en question ma trajectoire professionnelle et celle d’écrire un blog pour retranscrire ce phénomène. Mon souhait est simplement de partager cette expérience, mes doutes et mes peurs, mais aussi mes espoirs, mes évolutions, mon engouement et ma motivation.

Un des traits principaux de cette aventure c’est l’ouverture à l’autre, l’ouverture à l’opportunité, et surtout apprendre à être à l’écoute des personnes qui souhaitent nous apporter conseil et soutien.

Je vis dans le Sud de la France dans une magnifique région et plus particulièrement dans un petit village à côté de Fréjus. J’y ai grandi et porte une importance majeure à mes racines, le soleil nous baigne toute l’année, et il y fait réellement bon vivre. Mais ce cadre idéal se paye, même plutôt cher, je m’en suis rendu compte en passant dans le monde des adultes, au moment où il a fallu se loger, louer un appartement pour quitter le nid familial.

Le prix de l’immobilier, autant dans le locatif que dans l’acquisition, y est réellement élevé. Dans le sud, on a souvent tendance à dire, « On le paye fort ce soleil ! ». Mais pour rien au monde je ne déménagerai, c’est juste une donnée de plus à prendre en considération, une donnée de plus à mettre dans nos tableaux.

J’habite donc une petite maison dans un quartier résidentiel avec ma compagne Charlotte, 35 ans, que j’ai rencontrée au lycée, et nos deux enfants de 6 ans et 3 ans.

La famille modèle… le stéréotype de la famille française de classe moyenne supérieure que les études anthropologiques prennent en exemple avec le mari « cadre dans la distribution » et la femme « profession juridique », deux voitures et une maison à crédit…

Tout est beau et magnifique dans le meilleur des mondes. En tout cas sur le papier… Mais quelque chose de sournois vient petit à petit gâcher tout ça…

Quelque chose qui vous donne moins envie de vous lever pour aller travailler. Quelque chose qui vous donne moins envie de prendre des initiatives dans votre travail. Quelque chose qui fait que vous devenez l’ombre de vous-même au fur et à mesure que les jours… et les mois s’écoulent… Vous ne vous reconnaissez plus, vous êtes moins dynamique, vous êtes moins jovial, on ne vous reconnaît plus…

Mais où est passé l’homme entreprenant, avec plein d’idées, d’initiatives, certes des fois un peu colérique ou timide, mais plein de vie, qui travaillait avec passion ?

Partagez cet article :

No Comments

    Leave a Reply